canneberge

Canneberge (Cranberry)

Dénomination Latine

Vaccinium macrocarpon Aiton (= canneberge d’Amérique), Vaccinium oxycoccus L. = Vaccinium oxycoccos (Hill) A. Gray (= Canneberge d’Europe) = Oxycoccus quadripetala ou Oxycoccus quadripetalus (Oxycoccus serait un sous-genre)

Famille Botanique

Ericaceae

Résumé Bienfaits

  • Effet préventif ou curatif dans les cas de cystites, désinfectant des voies urinaires
  • Stimulation de l'élimination,
  • antioxydant, protège les cellules et effet anti-âge
  • réduit le recours aux antibiotiques

Santé et Rester Jeune

confort urinaire_complement-alimentaire-france.com
Confort Urinaire

Minceur et Detox

Brûleur de Graisse
Brûleur de Graisse
Capture Graisses
Capture Graisses
Contrôle du Poids
Contrôle du Poids

complÉments alimentaires

Orfito

Cranberry 100% pur jus Bio - 20 ampoules

Idéal dans la prévention des gênes urinaires, avec effet diurétique

 

ANASTORE

Cranberry - 360 mg / 30 gélules
La cranberry Biologique contient des vertus bénéfiques pour les infections urinaires. Elle est riche en substance anti-oxydante et anti-bactérienne.

Présentation

Qu’est-ce que la Canneberge (Cranberry) ?

C’est un arbuste à feuilles persistantes qui pousse dans les tourbières et les près sableux, les forêts de montagne

On décrit deux espèces :

  • Vaccinium macrocarpon à gros fruits, uniquement originaire d’Amérique du Nord
  • la canneberge d’Europe (canneberge européenne) Vaccinium oxycoccos L. = Oxycoccos quadripetala Gilibert pousse en Europe et dans les zones tempérées d’Asie (son usage n’est pas validé dans la prévention des infections urinaires)

Elle est actuellement cultivée de façon industrielle dans des bassins sablonneux appelés cannebergières ou atocatières (au Québec), pour la production de ses baies sphériques de 1 à 2 cm de diamètre, de couleur rouge foncé, au goût acidulé

La Canneberge (ou Cranberry), peut s’utiliser en cas de troubles de la miction ou en simple prévention. C’est un désinfectant des voies urinaires, elle stoppe le développement des germes pathogènes. Il est parfait pour nettoyer votre organisme en profondeur, on lui prête des vertus anti-cancer.

De plus, comme elle est très riche en vitamine C comme l’Acerola ou le Guarana, la canneberge possède également des vertus antioxydantes, on utilise ses fruits pour en faire du jus par exemple.

Indications

  • Prévention des infections urinaires surtout à Escherichia coli et peut-être des calculs rénaux, diminue le risque de d'infections urinaires pendant la radiothérapie du cancer de la prostate

Boire 300 ml par jour en une seule prise d’un jus contenant au moins 30% de canneberge pure était efficace dans l'inhibition de l'adhésion des bactéries aux parois de la vessie

Cette propriété serait due aux proanthocyanidines. Ces molécules se fixent sur la bactérie sur des sites spécifiques appelés "pilis" qui servent au micro-organisme à s'ancrer sur la muqueuse (les Escherichia coli pathogènes possèdent en surface deux types de fibres protéagineuses qui élaborent des adhésines)

Une étude épidémiologique tend à démontrer que les E. coli présents dans l'intestin de poulets ou de porcs élevés avec des antibiotiques et porteurs de germes résistants peuvent être à l'origine de récidives d'infections urinaires chez les consommateurs, idem pour la dinde, idem pour les Salmonella sp

  • Ulcères, gastrites à Helicobacter pylori
  • Candidoses orales
  • Parodontoses

Propriétés Médicinales

  • Antibactérien intestinal et urinaire : inhibition de l’adhésion du colibacille dans la vessie et l’intestin (vraisemblablement identique à Vaccinium myrtillus, Vaccinium vitis-idæa et Vaccinium oxycoccos)
  • Un composant spécifique (trimère de l’épicatéchol) empêcherait l’adhérence des germes à la paroi vésicale (on pensait autrefois que le mécanisme d'action relevait de l'acidification des urines)
  • Les PACs (proanthocyanidines) surtout de type A inhiberaient la synthèse de P-fimbriae (adhésine bactérienne également appelée pili) des parois vaginales et vésicales et induiraient une déformation de la bactérie. Cette activité a été démontré à la fois pour les bactéries sensibles et celles résistantes aux antibiotiques
    • L’AFSSA a accordé en avril 2004 une allégation santé selon la directive européenne 2002/46/CE, pour la première fois pour un ingrédient végétal (Vaccinium macrocarpon précisément)
  • Inhibe la croissance d'Helicobacter pylori, en association avec la marjolaine par inhibition vraisemblable de l'uréase et inhibition de la proline déshydrogénase au niveau de la membrane plasmique
  • Dans les parodontopathies, inhibe la production d’acide, l’adhérence et la formation de biofilm par Streptococcus mutans, inhibe l’inflammation, la production et l’activité des enzymes qui causent la destruction de la matrice extracellulaire, de la formation de biofilm et de l’adhérence de Porphyromonas gingivalis
  • Action antibiofilm sur Pseudomonas aeruginosa
  • Antistaphylococcique, potentialise l'efficacité des béta-lactamines
  • S'oppose à la croissance d'Helicobacter pilori
  • S'oppose à l'adhésion de Candida albicans sur les muqueuses
  • Propriétés anti-cancer, composés actifs acide ursolique, quercétine, 3,5,7,3',4'-pentahydroxyflavonol-3-O-beta-D-glucopyranoside
  • Prévention cardio-vasculaire

Composition

  • Glucides simples : fructose, glucose, saccharose, D-mannose surtout
  • Acide benzoïque, acide ascorbique (vitamine C), acide citrique, acide malique, acide quinique, acides phénoliques, acide hydroxycinnamique, acides organiques
  • Polyols
  • Anthocyanosides : 3-O-arabinosyl-péonidol
  • Flavonoïdes (flavanols, flavonols), pectines
  • Proanthocyanidols ou PACs (tanins condensés) polymères de l’épicatéchol : dimères, trimères, pentamères et tétramères de l’épicatéchol (epicatechin-(4beta-->6)-epicatechin-(4beta-->8, 2beta-->O-->7)-epicatechin (4), epicatechin-(4beta-->8, 2beta-->O-->7)-epicatechin-(4beta-->8)-epicatechin (5), epicatechin-(4beta-->8)-epicatechin-(4beta-->8, 2beta-->O-->7)-epicatechin)
  • Resvératrol

source : http://www.wikiphyto.org/wiki/Canneberge

Dosage & Posologie

  • Jus 250 à 750 mL/jour (contenant 26 à 33 % de jus pur)
  • Jus concentré ou jus déshydraté : 10 à 50 mL/jour ou 600 à 1000 mg/jour
  • Extraits secs concentrés, correspondant à 36 mg de PACs = proanthocyanidines)

Contre-Indications

Foire aux Questions