rhodiola rosea

Rhodiola Rosea

Dénomination Latine

Rhodiola rosea L. ou Sedum roseum (L.) Scop. ou Sedum rhodiola DC

Famille Botanique

Crassulaceae

Résumé Bienfaits

  • augmente les performances du cerveau comme la concentration, l'endurance
  • protège le foie contre les toxines chimiques, alimentaires et médicamenteuses
  • antirides, anti-âge ; contribue au ralentissement du vieillissement des tissus et de la peau (utilisation externe)
  • fatigue, dépression, anxiété, équilibre nerveux

Santé et Rester Jeune

plante adaptogène
Adaptogène
fertilité_complement-alimentaire-france.com
Fertilité
pré-ménopause et ménopause
Pré-Ménopause et Ménopause
système immunitaire_complement-alimentaire-france.com
Système Immunitaire

Confort et Détente

addictions
Addictions
Burn Out_complement-alimentaire-france.com
Burn Out
énergie
Energie
foie
Foie
meilleure humeur
Meilleure Humeur
mémoire
Mémoire
performances sportives
Performances Sportives
troubles menstruels_Complément Alimentaire France
Troubles Menstruels

Sommeil et Stress

anti-stress et anti-dépression
Anti-Stress et Anti-Dépression

Cosmétique et Beauté

soins peau
Soins Peau

complÉments alimentaires

Orfito
Rhodiola Bio - 120 gelules

Agit sur le stress, la fatigue et les troubles du sommeil. Il est idéal lors des périodes stressantes de la vie

NUTRIPURE
Coffret anti stress pour le sommeil et l'équilibre

3 actifs surpuissants pour réduire le stress, retrouver le sommeil et votre équilibre

Natura Force
Rhodiola rosea
Rhodiola rosea titré en rosavines et en salidrosides

ANASTORE
Rhodiola Rosea - 400 mg / 60 gélules
Rhodiola (Rosea) 400 mg / 60 gélules - extrait de racine d'orpin rose titré 100% naturel - Le Rhodiola Rosea est une plante adaptogène contre le stress et la fatigue

Orfito
Rhodiola Bio - 20 ampoules

Justement dosées pour 20 jours de cure, les ampoules parfaites pour lutter contre le stress et la fatigue

ANASTORE
Éleuthérocoque - 500 mg / 60 gélules

Puissant adaptogène qui aide l'organisme à lutter contre le stress.

Présentation

Qu’est ce que la Rhodiola Rosea ?

Aussi appelé le “Ginseng de la toundra”, c’est une plante de montagne ou des zones septentrionales froides d’Arctique et d’Asie.  On trouve la rhodiola Rosea en Russie, en Scandinavie, au Québec, en Suisse (en altitude). Le nom rhodiole vient du latin qui l’a emprunté au grec rhodios, lequel fait référence à l’odeur de rose que dégage la racine, qu’on utilise (rhizome).

Elle est citée par Dioscoride dans « De materia Medica ». Sous le nom de racine d’or, la Rhodiola Rosea est consommée par les autochtones pour prévenir la fatigue et le « manque d’envie au travail » (Ssaratikov, 1968), augmenter l’endurance physique (Russie, Scandinavie, Islande) et prévenir le mal d’altitude.

Elle est aussi utilisée en infusion par les Yakoutes (Sibérie orientale) pour ses vertus stimulantes. Les Inuits de l’Alaska et du Canada ont consommé, souvent en grande quantité, ses tiges et ses feuilles charnues comme légume vert.

C’est une plante adaptogène comme par exemple l’Ashwaghanda, le Maca ou le Ginseng.

La Rhodiola Rosea, aussi appelé Orpin rose de Sibérie (Yakoutie), Rhodiole, Racine dorée, ou golden root (anglais) est une plante médicinale adaptogène vraiment exceptionnelle car elle permet à l’organisme de répondre à ses différents besoins. En effet, elle permet :

  • d’augmenter la capacité à gérer le stress sous toutes ses formes (physique, moral, intellectuel)
  • aide à avoir une meilleure forme physique, de la concentration, une meilleure capacité de travail intellectuel, montrant surtout son intérêt pour des personnes en surmenage ou des étudiants en période d’examen.On l’utilise aussi pour atténuer les effets dévastateurs en cas de burn-out (épuisement et perte d’intérêt pour l’activité).
  • améliore la dépression légère à modérée avec sa flopée de symptômes associés (mal être, instabilité émotionnelle, troubles du sommeil, somatisations). Moins efficace que les antidépresseurs chimiques, elle apporte tout de même un bien être significatif et est très bien supportée, tout en pouvant être utilisée en complément des antidépresseurs chimiques.
  • un impact significatif sur les performances physiques : meilleure endurance à l’effort, résistance musculaire,améliore les performances et la récupération musculaire après l’effort, protège contre les effets d’un exercice intense ou prolongé, normalise les battements du cœur plus rapidement après un effort physique important
  • de prévenir la maladie d’Alzheimer, en cure lors des périodes de fatigue chez les personnes sujettes à l’affaiblissement des capacités cognitives

Indications

  • Asthénies, fatigue
  • Amélioration des symptômes d'anxiété, diminution des signes de stress et de dépression
  • Dépression
  • Résistance au stress
  • Baisse de mémoire
  • Amélioration des performances sportives
  • Recherche d'un effet adaptogène
  • Utilisée dans la fatigue associée à la maladie de Lyme
  • Potentialités dans la maladie de Parkinson
  • Rhodiola crenulata pourrait améliorer les apnées du sommeil

Propriétés Médicinales

  • Adaptogène et antidépresseur, une étude randomisée a montré un effet favorable sur la dépression légère à modérée
  • Effet antifatigue
    • Une administration unique d’un mélange de racines d’Eleutherococcus senticosus, de baies de Schisandra chinensis et de racines de Rhodiola rosea augmente la performance mentale et la capacité de travail physique, elle produit, dans les 30 min suivant l’administration, un effet stimulant qui persiste pendant au moins 4 à 6 h
    • Augmente les performances mentales, la capacité de concentration, diminue la réponse du cortisol salivaire chez les patients souffrant de syndrome de fatigue liée au stress
  • Les adaptogènes activent la libération de neuropeptide Y et de HSP (Heat shock proteins), principalement la protéine de choc thermique HSP70
  • Amélioration des capacités physiques per os et en sous-cutané, amélioration des performances physiques (salidroside) et de la résistance musculaire
  • Diminue le stress oxydant induit par l'effort physique chez le rat, augmente le contenu en glycogène du muscle, l'activité sur la force musculaire et sur la locomotricité spontanée chez la souris serait proche de celle du ginseng et supérieure à celle de l'échinacée
  • Amélioration des capacités mentales chez l'homme avec 10 mg de salidroside
  • Amélioration de la mémoire, de l’attention et de l'apprentissage, amélioration de 50 % des tests d'erreurs sous extrait alcoolique total
  • Stimule la prolifération des cellules de l’hippocampe, et augmente le taux cérébral de 5-hydroxytryptamine (sérotonine),
  • Augmente les taux de sérotonine et de dopamine en abaissant le taux de COMT (catéchol-O-méthyltransférase, qui dégrade sérotonine et dopamine)
  • Activité antidépressive majeure et multicibles sur divers récepteurs et neurotransmetteurs, objectivée par une revue de littérature, par inhibition de la monoamine oxydase A (effet IMAO A), activité potentielle sur la démence sénile par effet sur la monoamine oxydase B (effet IMAO B)
  • Anxiolytique
  • Neuroprotecteur, Rhodiola rosea réduit l'altération cognitive induite par la streptozotocine intracérébrale chez le rat
  • Atténuerait les effets indésirables des antidépresseurs
  • Antidiabétique par inhibition de l’alpha-glucosidase, effet hypoglycémiant et effet antihypoglycémiant après adjonction d'insuline, effet protecteur de l'inflammation par voie externe du salidroside, inhibe la prolifération mésangiale induite par l'hyperglycémie
  • Anti-inflammatoire
  • Immunostimulant, stimule la prolifération des lymphocytes T, augmente la phagocytose, stimule l’activité des granulocytes et augmente la réponse lymphocytaire, augmente l’immunité cellulaire
  • Les fortes doses semblent induire des effets inhibiteurs
  • L'extrait de Rhodiola (alcool 60°) aurait une activité immunostimulante (test de clairance du carbone) aussi importante que celle du ginseng
  • Antiviral, antigrippal (inhibition de la neuraminidase)
  • Propriétés anticancer, antiangiogénique
  • Améliore l'efficacité des cytostatiques
  • Anti-âge

Composition

  • Phényléthanoïdes (salidroside et tyrosol), phénylpropanoïdes (alcool cinnamique et ses dérivés: rosine et rosavine), et la rosavidine (un cinnamyl-0(6'-O-L-arabinopyranosyl-glucopyranoside), rhodiooctanoside, rosiridine, rhodioline, viridoside [1]
  • Huile essentielle, 8-sitostérone, du daucostérol
  • Monoterpènes, un anthraglycoside
  • Flavonoïdes et tanins (16-18 %)
  • Alcool cinnamique, acide chlorogénique
  • Géraniol, myrténol (dans l'Huile Essentielle)

source : http://www.wikiphyto.org/wiki/Rhodiola_rosea

Dosage & Posologie

Contre-Indications

  • Éviter la prise le soir afin de ne pas perturber le sommeil
  • Contre-indication en cas de grossesse
  • Prudence auprès des patients atteints de trouble bipolaire (psychose maniacodépressive)
  • En raison de son effet hypoglycémiant, un ajustement posologique peut être nécessaire chez les patients recevant des antidiabétiques
  • Modification de la pression artérielle, un ajustement posologique peut être nécessaire chez les patients recevant des antihypertenseurs
    • Interaction possible avec le losartan
  • Augmentation du risque de saignement, prudence avec l’aspirine, les anticoagulants oraux, l'héparine, le clopidogrel, les anti-inflammatoires non-stéroïdiens
  • Utiliser avec prudence chez les patients utilisant des dépresseurs du SNC
  • Interactions possibles avec les cytochromes P450, prudence avec les médicaments à marge thérapeutique étroite
    • Inhibition du CYP3A4 et de la glycoprotéine P
    • Interactions possibles avec paracétamol, acétazolamide, inhibiteurs de l'alpha-glucosidase, anxiolytiques, sédatifs, antibiotiques, anticancéreux, antidépresseurs, IMAO et IRS, anti-inflammatoires, antiviraux, inhibiteurs de la catéchol-O-méthyltransférase (COMT), stimulants du système nerveux central, hypolipidémiants, œstrogènes, immunomodulants, opiacés, pentobarbital, théophylline

Foire aux Questions