Mandragore

Dénomination Latine

Mandragora officinarum L.

Famille Botanique

Solanaceae
Table des Matières
plante médicinale : mandragore

Résumé Bienfaits

  • effet anti-inflammatoire et sédatif (elle « endort » le système nerveux),
  • est un analgésique (elle apaise les douleurs),
  • hypnotique (elle entraîne le sommeil et les sorties du corps)
  • est antispasmodique (elle prévient les contractions musculaires involontaires)

Santé et Rester Jeune

Confort et Détente

Sommeil et Stress

Présentation

Qu’est-ce que la Mandragore ?

Répandue autour du bassin méditerranéen, c’est la plante entourée de nombreuses légendes à cause de ses propriétés hallucinogènes ! La Mandragore possède de longues racines (jusqu’à 60 cm) charnues et ramifiées rappelant souvent la forme humaine. La silhouette anthropomorphe de la racine a suscité des interprétations délirantes au Moyen-Âge et c’est pour ces raisons qu’elle a été associée depuis l’Antiquité à des croyances et des rituels magiques. En effet, les anciens lui attribuant des vertus magiques, on trouve aussi parfois la mandragore, la belladone et la jusquiame dans la composition d’onguents utilisés par les sorcières.

On utilise la racine ainsi que toute la plante.

Selon la théorie des signatures de Théophraste (3° siècle avant J.-C.) et Paracelse (XVI° siècle), la Mandragore officinale augmente la fertilité chez la femme et la libido chez l’homme. Selon le Cantique des Cantiques sa senteur suffit à réveiller le désir. Abondante sous les gibets où on pendait les criminels, on disait qu’elle poussait du sperme humain.

Elle fut utilisée comme anesthésique dès l’antiquité, on rapporte que l’empereur romain Marc-Aurèle aurait été dépendant à l’opium et à la mandragore, présents dans la thériaque qu’il consommait régulièrement.

Appelée également Pomme du démon ou mandrake (en anglais), la Mandragore, plante médicinale très puissante et à manier avec grande précaution (car toxique à forte dose).

Indications

  • Anti-Douleurs, anti-inflammatoire
  • Aphrodisiaque
  • Antalgique
  • Anesthésiant
  • Soigne la dépression, le stress, l'anxiété, le surmenage
  • effets spirituels (utilisé par les sorciers et marabouts pour des sorties de corps, transe, mais également comme sérum de vérité

 

Propriétés Médicinales

  • Toxicité violente
  • Produit des hallucinations voire des rêves érotiques
  • La scopolamine est moins toxique que l’atropine et plus lipophile
  • De ce fait elle passe plus facilement la barrière hémato-encéphalique
  • Antispasmodique et analgésique
  • Mydriatique (parasympatholytique puissant)

Composition

  • Alcaloïdes tropaniques : scopolamine, hyoscyamine, atropine
  • Withanolides : larnaxolide A, withanolide B, datura lactone 2, withanicandrine, salpichrolide C, mandragorolide A et B
  • Coumarines
  • Stérols
  • Lipides
  • Pigments

(source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mandragore)

Contre-Indications

Attention, à forte dose, la Mandragore est mortelle et toxique !