Huile de Ricin

Dénomination Latine

Ricinus communis L.

Famille Botanique

Euphorbiaceae
Table des Matières
ricin-huile de ricin

Résumé Bienfaits

  • hydrate, adoucit, cicatrise et protège du soleil la peau et les cheveux
  • analgésique et anti-spasmodique
  • traite toutes les affections cutanées (ex: abcès, dartre eczéma, furoncle...)

Cosmétique et Beauté

Présentation

Qu’est-ce que l’Huile de Ricin ?

Utilisée depuis plus de 4000 ans, l’Huile de Ricin est tiré d’un arbuste à feuilles persistantes dont la tige porte de grandes feuilles palmatilobées. Le fruit est une capsule à trois coques hérissée de pointes. Originaire d’Ethiopie et cultivé dans toutes les régions tropicales, on utilise sa graine pour en faire soit de l’huile de ricin, soit de la teinture-mère, par pression à froid.

Elle se prénomme l’huile “de Karapat” en Guadeloupe et aux Antilles, dans cette région elle est chauffée, plus foncée mais moins toxique.

De façon générale, l’Huile de Ricin hydrate et favorise la pousse des cheveux et des ongles, comme l’Huile d’Argan, l’Huile d’Onagre ou l’Huile de Coco et la Levure de Bière

En dehors de ses applications dans la cosmétique et la beauté, elle s’utilise également à cause de ses vertus curatives : elle a un effet laxatif mais elle permettrait également de soulager certaines douleurs comme l’arthrose et l’arthrite. Le Tea Tree en est un bon complément pour des problèmes cutanés.

Indications

  • Constipations occasionnelles (usage à éviter)
  • Tumeurs (recherche)
  • Indications homéopathiques :
    • Diarrhées abondantes, cholériformes, entraînant une déshydratation
    • Galactorrhée ou hyper galactorrhée pendant l'allaitement, syndrome aménorrhée-galactorrhée

Propriétés Médicinales

  • L’huile de ricin est puissamment laxative et même purgative, elle déclenche des spasmes intestinaux 3 à 5 heures après l’ingestion
  • Bien tolérée par la peau, elle est utilisée en cosmétique
  • Stimule la lactation en applications externes
  • Cataplasmes sur les articulations enflammées
  • Attention : les graines sont très toxiques : deux peuvent tuer un adulte
  • Antitumorale
  • La chaine polypeptidique B de la ricine permet la liaison entre les surfaces cellulaires possédant des résidus galactosylés terminaux et la chaine A est le support de la toxicité (elle exerce un effet inhibiteur sur la croissance des cellules tumorales)
  • On peut coupler un anticorps monoclonal avec la chaine A de la ricine pour créer une immunotoxine dirigée spécifiquement vers un antigène déterminé, domaine de recherche d'antiviraux et d'immunosuppresseurs, et en neurologie (destruction sélective de neurones)

Composition

  • Triacylglycérols (glycérides d’acide ricinoléique)
  • Ricine (une lectine glycoprotéique toxique) comportant deux chaines polypeptidiques A et B liées par un pont disulfure (la ricine, insoluble dans l’huile, ne passerait pas dans l’huile pressée à froid)
  • Ricinine (alcaloïde)

source : http://www.wikiphyto.org/wiki/Ricin

Contre-Indications

  • Toxicité par voie orale de la graine de ricin : nausées, céphalées, diarrhée sanglante, déshydratation, modifications de l’ECG, nécrose du foie, perte de conscience
  • Deux graines peuvent tuer un adulte