Gelée Royale

Table des Matières
gelée royale

Résumé Bienfaits

  • force et vitalité
  • protection de l'organisme contre la fatigue, l'asthénie
  • excellent pour la concentration et les fonctions cérébrales

Santé et Rester Jeune

Confort et Détente

Présentation

Qu’est-ce que la gelée Royale ?

C’est une substance blanchâtre aux reflets nacrés, qui est produite et  secrétée par les ouvrières. Elle constitue la nourriture exclusive :

  • de toutes les larves de la colonie, sans exception, de leur éclosion jusqu’au troisième jour de leur existence ;
  • des larves choisies pour devenir reines jusqu’au cinquième jour de leur existence ;
  • de la reine de la colonie pendant toute la durée de son existence à partir du jour où elle quitte la cellule royale.

A l’origine, elle a d’abord été utilisée en médecine chinoise pour les empereurs, elle leur apportait vitalité, augmentait la durée de vie comme le tonus sexuel, et a des effets anti-vieillissement des cellules. Très riche en antioxydants, nutriments et en acides aminés, c’est le complément alimentaire par excellence.

On pense aussi bien sûr également aux excellentes vertus d’un autre produit de la ruche, à savoir le Miel.

Propriétés Médicinales

  • activité vasodilatatrice
  • activité et hypotensive,
  • activité anti-cholestérolémique,
  • activité anti-cancérigène.
  • protège l'organisme dans son ensemble, pour les adultes comme pour les enfants
  • booste les sportifs, stressés,
  • protège du vieillissement de la peau

Composition

La gelée royale contient :

  • des lipides : 4,5 %
  • des glucides : 14,5 %,
  • du glucose et du fructose pour la plus grande partie, et en proportions nettement moindres du saccharose, du maltose, de l’erlose, du tréhalose et du mélibiose.
  • des protides : 13 % (acides aminés à l’état libre ou combiné)
  • de eau : environ 66 %
  • des vitamines (la gelée royale est le produit naturel connu le plus riche qui soit en vitamine B5),
  • des oligo-éléments,
  • de l’acétylcholine (jusqu’à 1 mg g−1),
  • des facteurs antibiotiques particulièrement actifs sur les bactéries du genre Proteus et sur Escherichia coli B (plus connu sous le nom de colibacille).
  • en acide gras appelé acide (E)-10-hydroxy-2-décénoïque (10HDA). Le 10HDA représente 2 à 5 % de la masse de la gelée royale. Ce composé serait responsable de la formation de l'utérus chez les larves nourries à la gelée royale (Spannhoff et al. EMBO Reports, 2011). Une protéine jouerait notamment un rôle majeur dans la différenciation des abeilles au stade larvaire, alors qu'elles sont exclusivement nourries à la gelée royale. Il s'agit de la protéine 57-kDa, baptisée royalactine, qui sur-activerait la prolifération cellulaire par la voie de transduction du signal de l'EGFR.

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gel%C3%A9e_royale

Contre-Indications

A ne pas donner aux allergiques des produits de la ruche, à partir de 6 ans