curcuma

Curcuma

Dénomination Latine

Curcuma longa L. = Curcuma domestica Val.

Famille Botanique

Zingiberaceae

Résumé Bienfaits

  • anti-inflammatoire
  • antioxydant
  • protègerait de nombreux cancers et des maladies d'Alzheimer et de Parkinson
  • soulage des douleurs articulaires et rhumatismales

Santé et Rester Jeune

antioxydant_complement-alimentaire-france.com
Antioxydants
articulations_complement-alimentaire-france.com
Articulations
fertilité_complement-alimentaire-france.com
Fertilité
système immunitaire_complement-alimentaire-france.com
Système Immunitaire

Confort et Détente

aphrodisiaque tonus sexuel
Aphrodisiaque et Tonus Sexuel
circulation
Circulation
Défenses Naturelles
Défenses Naturelles
Digestion
Digestion
énergie
Energie
foie
Foie
meilleure humeur
Meilleure Humeur
mémoire
Mémoire
performances sportives
Performances Sportives

Cosmétique et Beauté

éclat peau
Eclat Peau
soins peau
Soins Peau

complÉments alimentaires

Orfito
Curcuma Bio - 200 gélules

Aide à apaiser les diverses sensibilités et facilite la digestion

NUTRINIA
PhysioPREV4 - Effets du vieillissement

Spécifiquement étudié pour freiner les conséquences du vieillissement : confort articulaire, mémoire & concentration…

Orfito
Curcuma Bio et Poivre Noir Bio - 60 comprimés

Justement dosé et parfait pour aider l’organisme en cas de problèmes digestifs ou articulaires

Nutri & Co
Curcuma Bio haute absorption - 60 gélules
2 extraits de curcuma hautement absorbables et bio. 45 fois plus absorbables que les poudres classiques.

POWDER
Curcuma bio en poudre - Curcuma en poudre 100 g
Le curcuma est un ingrédient essentiel du curry, antioxydant et anti-inflammatoire. Notre curcuma bio est riche en curcuminoïdes, dont la curcumine.

ANASTORE
WPLANTS - 318.75 mg / 60 gélules

Complexe antioxydant préventif de phytothérapie reconnu par la communauté scientifique

ANASTORE
Douleurs articulaires - 310 mg / 60 gélules

Une association de 3 éléments naturels, remarquables pour leur efficacité dans la prévention et le traitement des douleurs articulaires.

ANASTORE
Curcugreen™ - 350 mg / 60 gélules
Curcugreen est à base d'extrait de curcumine 100% naturel et breveté, ayant une très grande durée d'action qui permet une efficacité optimale!

Présentation

Qu’est-ce que le Curcuma ?

Le curcuma est une espèce herbacée dressée de 60 à 100 cm de haut à rhizome traçant. Elle est originaire Extrême-Orient (Inde et Malaisie) et a été introduite aux Antilles et à la Réunion.

C’est une souche rhizomateuse aromatique d’une belle couleur jaune d’or à la section, qui est un composant du curry avec le piment, muscade, gingembre, fénugrec, etc.

Le temoe-Lawaq de Malaisie est le Curcuma xanthorriza Rosc.

Le zédoaire est une autre espèce (Curcuma zedoaria (Christm.) Roscoe), il pousse en forêts pluvieuses tropicales et sub-tropicales, ses grandes feuilles sont alternes, ses tiges aériennes dressées, ses fleurs parfumées sont jaunes, son rhizome tubéreux ramifié est de couleur orange vif à l’intérieur, son odeur rappelle celle de la mangue.

Le curcuma fait l’objet, à la Pharmacopée française, d’une nouvelle monographie issue de la Pharmacopée chinoise.

En Inde, la prévalence de la maladie d’Alzheimer, chez les personnes âgées de 70 à 79 ans, est 4,4 fois inférieure à celle des Etats-Unis : on pense que la consommation d’épices et en particulier de curcuma en est la cause.

Avec la curcumine, le curcuma est un produit miracle dans de nombreux domaines, reconnu comme anti-inflammatoire et antioxydant très puissants.

Elle soigne aussi bien pour la digestion, que contre les inflammations, participe à la prévention de nombreux cancers et soulage douleurs articulaires et musculaires. Il est idéal de l’associer avec le Gingembre et le Fénugrec pour encore plus d’efficacité combinée.

Best Sellers sur amazon

Indications

  • Fièvres intermittentes, diarrhées
  • Maladies hépatiques, ictères, hépatites
  • Affections urinaires et glomérulo-néphrites, protection rénale
  • Arthrose, arthrite], 500 mg de curcumine s’avèrent d’efficacité supérieure à 50 mg de diclofénac dans la polyarthrite, ostéoarthrite du genou
  • Dans la gonarthrose, 1500 mg/jour d’extrait de Curcuma domestica sont aussi efficaces que 1200 mg/jour d’ibuprofène et induisent moins d’effets secondaires (étude clinique multicentrique mesurant l’index WOMAC Western Ontario and McMaster Universities Osteoarthitis Index)
  • Hypercholestérolémie, hyperlipidémies, prévention cardiovasculaire
  • Prévention des cancers et des lésions induites par les chimiothérapies anticancéreuses (cancer de l’œsophage)
  • Prévention des rechutes de recto-colite hémorragique, maladie de Charcot-Marie ou maladie de Déjerine
  • Uvéite antérieure chronique et DMLA, la curcumine protège les cellules de l’épithélium pigmentaire rétinien contre les dommages oxydatifs induits par H2O2, elle régule l’expression des biomarqueurs de la prolifération, du stress oxydatif, et de l’apoptose des cellules rétiniennes
  • Maladie d’Alzheimer
  • Maladie de Parkinson (curcumine)
  • SLA sclérose latérale amyotrophique (?)
  • Le temoe-Lawaq Curcuma xanthorriza Rosc. est actif contre la cellulite

Propriétés Médicinales

  • Anti-inflammatoire, activateur du facteur de transcription nucléaire PPAR-γ qui joue un rôle dans certains processus inflammatoires, l’activité anti-inflammatoire de la curcumine est démontrée sur des modèles d’inflammation aiguë et chronique, arthrites, granulomes, différentes molécules impliquées dans l’inflammation sont inhibées par la curcumine : phospholipase, lipoxygénase, cyclooxygénase 2, leucotriènes, thromboxane, prostaglandines, NO, collagénase, élastase, hyaluronidase, monocyte chemoattractant protein-1 (MCP-1), interferon-inducible protein, tumor necrosis factor (TNF), interleukine-12 (IL-12), avec une grande sécurité d'emploi
  • Hépatoprotecteur, prévient la cytotoxicité hépatocytaire induite par le tétrachlorure de carbone et le paracétamol par la curcumine et la turmérone
    • Prévient les dommages hépatiques induits par le méthotrexate et le diméthylbenzanthracène
    • Préventif vis-à-vis de la cirrhose et de la fibrose hépatique
  • Effet cholagogue
  • La curcumine protège le rein contre le stress oxydatif
  • La curcumine et ses dérivés sont anti-oxydants, piégeurs de radicaux libres et hépato-protecteurs
  • Anti-ulcéreux, cyto-protecteur (mais ulcérogène à forte dose), anti-Helicobacter pylori, cholagogue
  • La curcumine permettrait de diminuer les rechutes de rectocolite hémorragique
  • Action indirecte sur le cortex adrénergique, inhibition du métabolisme de la cortisone dans le foie, inhibition de la production d’interleukine et de TNF
  • Immuno-modulant, immunostimulant, inhibe l’intégrase de VIH-1 qui catalyse l’interaction du génome viral dans l’ADN de la cellule infectée
  • Hypocholestérolémiant, hypolipidémiant, diminue l’absorption intestinale du cholestérol
  • Antidiabétique, améliore le dysfonctionnement endothélial induit par le diabète, amélioration de la peroxydation lipidique surtout avec la curcumine photo-irradiée
  • La curcumine inhibe l'agrégation plaquettaire médiée par les agonistes tels que le PAF platelet-activating factor et l’acide arachidonique, elle inhibe la synthèse de thromboxane A2 par les plaquettes, sans l'implication de la protéine kinase C
  • Emménagogue, anthelminthique
  • Protège de l’uvéite antérieure chronique
  • Anti-Alzheimer : bloquerait l’accumulation de protéine bêta-amyloïde et détruirait les plaques existantes, améliore le comportement, la qualité de vie et la longévité sur modèles animaux
  • Neuroprotecteur, la curcumine potentialisée par la pipérine protège de l’influence neurotoxique de la 6-hydroxy dopamine (6-OHDA) ou de l'acide quinolinique (induisant des symptômes proches de ceux de la maladie de Huntington)
  • Réduction du stress oxydatif, blocage de la déplétion de molécules et enzymes antioxydantes dans les érythrocytes et le foie, réduction des lipides péroxydés
  • Potentialités anticancéreuses sur des cellules de cancer ovarien et des cellules lymphomateuses, des cellules d'hépatocarcinome, de cancer colorectal, augmente le poids corporel, diminue le taux sérique de TNF-alpha, augmente l’apoptose des cellules tumorales, augmente l’expression de la molécule p53 dans les tissu tumoraux
  • La curcumine est capable d’inhiber la cancérogenèse à trois stades : l’angiogenèse, la promotion de la tumeur et la croissance de la tumeur
  • Chimioprotecteur vis-à-vis des chimiothérapies anticancéreuses, effet protecteur vis-à-vis de la toxicité cardiaque, hépatique et rénale de la doxorubicine
  • Antioxydant, favorise l’apoptose des cellules cancéreuses, module l’expression des proto-oncogènes, anti-néoangiogénique
  • En Chine, il serait donné à titre préventif aux malades ayant une prédisposition au cancer de l’œsophage, avec cellules anormales
  • Inhibe le développement des cancers de peau
  • En revanche, même dépourvu de curcumine, le curcuma possède des activités anti-inflammatoires, anticancéreuses et antidiabétiques (turmérine, turmérone, élémène, furanodiène, curdione, bisacurone, cyclocurcumine, calebine A, germacrone) et des synergies complexes sont à l'œuvre
  • L’alpha-curcumène de Curcuma xanthorriza est hypotriglycéridémiant
  • L’extrait éthanolique de Curcuma aromatica exerce un effet répulsif sur divers insectes piqueurs, dont Aedes aegypti

Propriétés de l'huile essentielle

  • l'HE obtenue sur plante fraîche a un potentiel antioxydant supérieur à celle provenant de rhizomes séchés (l'alpha-turmérone, présente à hauteur de 20 % dans l'HE extraite de plante fraîche, ne se trouve qu'à l'état de trace dans l'HE extraite du rhizome séché)
  • Antistéatosique
  • Hépatoprotection vis-à-vis de la galactosamine par les sesquiterpènes
  • L' ar-turmérone est neuroprotectrice
  • Anticancéreuse sur les cancers du foie

Composition

De la plante :

  • Saccharides et polysaccharides : 45 à 55 % d’amidon et d’arabino-galactanes (ukonanes)
  • Curcuminoïdes (colorants jaunes) : curcumine, desméthoxycurcumine, bidesméthoxycurcumine, dihydrocurcumine (principes actifs majeurs)
  • HE à phellandrène, zingibérène, béta-curcumène et delta-curcumène, turmérone (60 %), alpha-ar-turmérone et béta-ar-turmérone, curlone, atlantones
  • Lignanes, acides phénoliques

De l'huile essentielle :

  • Sesquiterpènes monocycliques : carbures (zingibérène (25 %), béta-curcumène et delta-curcumène), ar-curcumène
  • Sesquiterpènes oxygénés (cétones) : turmérone (60 %) : ar-turmérone (ou turmérone aromatique), béta-tumérone, alpha-tumérone, curlone, atlantones
  • Monoterpènes : alpha-phellandrène
    • Curcuma xanthorriza Rosc. contient environ 65 % d’alpha-curcumène

source : http://www.wikiphyto.org/wiki/Curcuma

Dosage & Posologie

  • De 1 cuillerée à café à 3 cuillerées à soupe par jour pour un effet anti-inflammatoire
  • La pipérine du poivre augmente l'absorption et la biodisponibilité de la curcumine, elles sont synergiques dans la prévention de la sénescence
  • L'inclusion de la pipérine dans les formulations contenant de la curcumine est fortement recommandée pour inhiber la glucuroconjugaison de la curcumine
    • Mélanger une cuillerée à café bien pleine de poudre de curcuma à une à deux cuillerées à soupe d'huile d'olive, moudre une tombée de poivre noir, à consommer dans la journée sur un aliment (pâtes, riz, légumes, ou même dans une salade)
  • Le mélange gingembre-curcuma semble également synergique.

La médecine ayurvédique utilisait depuis l'Antiquité une combinaison de poivre noir (Piper nigrum L.), poivre long (Piper longum L.) et gingembre (Zingiber officinale Rosc.) pour améliorer l'efficacité de certains remèdes.

Contre-Indications

  • Apparemment sans effets secondaires graves
    • Rares troubles digestifs en fort dosage, risque de sécheresse de la bouche, flatulences, brûlures d’estomac, nausées et vomissements
    • Prudence en cas d’ulcère gastrique ou duodénal
    • Contre-indication en cas de lithiases biliaires de grande taille
    • Allergies de contact possibles
    • Peu d'interactions avec les cytochromes P450, inhiberait les CYP3A, CYP2C9, l'UGT, les SULT
  • Interactions :
    • Théorique avec les médicaments anti-inflammatoires
    • Éviter l'association avec les anticoagulants, inhibition de l'agrégation plaquettaire par modulation de la biosynthèse des eicosanoïdes (curcumine), principalement les produits à base de curcumine pure, interaction avec la warfarine (Coumadine)
    • Avec les anticancéreux :
      • Associations déconseillées avec certaines chimiothérapies (risque d’inhibition partielle de l’efficacité pendant les traitements : Camptothécine (Campto®), doxorubicine (Adriamycine®), méchloréthamine et cyclophosphamide (Endoxan®), vincristine (Oncovin®)
      • Association possible avec certaines chimiothérapies (éléments expérimentaux de synergie d’action/ potentialisation de l’efficacité : Gemcitabine(Gemzar®), paclitaxel (Taxol®), docetaxel (Taxotère®) oxaliplatine (Eloxatine®)

Foire aux Questions