Artichaut

Dénomination Latine

Cynara scolymus L., Cynara cardonculus ssp scolymus, Cynara cardunculus L. subsp. flavescens Wiklund

Famille Botanique

Asteraceae
Table des Matières
artichaut

Résumé Bienfaits

  • foie, vésicule biliaire
  • constipation, brûlures d'estomac
  • détoxifiant de l'organisme
  • lutte contre les maladies cardio-vasculaires

Confort et Détente

Minceur et Detox

Présentation

Qu’est-ce que l’Artichaut?

L’Artichaut est une grande plante herbacée vivace, à feuilles en rosette pennatiséquées, fortement nervurées, non épineuses (différence avec les cardons). ses fleurs sont groupées en gros capitules de 10-15 cm de diamètre sont portées par de robustes tiges ramifiées. Les fleurs sont tubuleuses et insérées sur un réceptacle charnu entouré de bractées (pièces florales en forme de feuille) : ce sont les parties comestibles du légume.

L’espèce est un cardon amélioré inconnu à l’état sauvage

L’espèce sauvage (Cynara cardunculus) est originaire d’Afrique orientale (Ethiopie).

Introduite dans le bassin méditerranéen et améliorée pour la culture, elle est antibactérienne vis-à-vis de Staphylococcus aureus et Escherichia coli

L’artichaut, plante médicinale parfaite pour pour le sevrage, lutte contre les douleurs digestives, la constipation et est l’allié parfait pour nettoyer le foie et tout l’appareil digestif.

Indications

  • Troubles digestifs divers (mais déconseillé en cas d’obstruction des voies biliaires)
  • Troubles dyspeptiques
  • Effet favorable dans la stéatite hépatique non-alcoolique, amélioration des paramètres échographiques et de la biologie (transaminases ASAT, ALAT, bilirubine totale, score APRI)
  • Hypercholestérolémie, “dépuration”, prévention cardiovasculaire
  • Goutte et hyperuricémie
  • Diurétique

Propriétés Médicinales

  • Cholagogue et cholérétique
  • Hépatoprotecteur et anti-radicaux libres, régénération hépatique (l’acide 1,5-dicaféyl-quinique augmente le débit biliaire et protège l’hépatocyte du tétrachlorure de Carbone)
  • Effet hépatoprotecteur et antioxydant marqué, inhibe la formation de malondialdéhyde (témoin du stress oxydant) induite par l'hydroperoxyde de tert-butyle
  • Prévention du carcinome hépato-cellulaire par une synergie Cynara scolymus, Silybum marianum, Cochlospermum angolense, favorise l’apoptose de certaines lignées cellulaires de cancer du foie
  • Amphocholérétique
  • Hypocholestérolémiant (cynarine, lutéoline, cynaroside), prévention de la peroxydation lipidique et de l'artériosclérose
  • Hypotriglycéridémiant
  • Hypoglycémiant, diminue l'hyperglycémie post-prandiale, et l'appétit
  • Les effets des extraits d'artichaut peuvent dépendre en partie des effets de leurs composés actifs sur l'activité du système de la chaîne respiratoire mitochondriale
  • Diurétique
  • Inhibiteur de la xanthine oxydase, potentialité dans l'hyperuricémie et la goutte
  • Antioxydant et protecteur de l'endothélium vasculaire, supprime la génération d’espèces réactives de l'oxygène dans des cellules endothéliales humaines en culture,
  • protecteur vis-à-vis du stress oxydatif induit par les médiateurs inflammatoires et le LDL oxydé dans les cellules endothéliales et les monocytes en culture

Composition

  • Acides phénols : esters de l’acide caféique (acide 5-caféyl-quinique = acide chlorogénique et acide isochlorogénique, cynarine = acide 1,5-dicaféyl-quinique = acide dicaféylquinique
  • Acides alcools : acide malique (0,8 %), acide succinique, acide lactique, acide fumarique, acide citrique
  • Lactones sesquiterpéniques (cynaropicrine et dérivés) du groupe des guaianolides
  • Flavonoïdes : hétérosides du lutéolol (lutéoline) : lutéoloside et scolymoside, et de l’apigénol (apigénine), lutéoline-4'-glucoside, cynaroside, cosmoside, quercétine, rutine, lutéoline-7-gentiobioside, scopolétine, hespéritine, hespéridoside, esculétine-6-O-béta-glucoside, maritiméïne
    • Il existe divers chémotypes

source : http://www.wikiphyto.org/wiki/Artichaut

Dosage & Posologie

  • Tisane 1,5 g en infusion 4 fois par jour
  • Poudre 600 à 1500 mg par jour
  • Extrait sec (DER 2.5-7.5: 1) 600-1320 mg par jour
  • Extrait sec de feuilles fraîches (DER 15-35: 1) 900-2400 mg par jour
  • Dans les affections hépato-biliaires :
    • Infusé : 50 g de feuilles fraîches/litre, infusion de 15 minutes, boire un litre/jour, par cures discontinues. N.B. : l'amertume en limite l'utilisation
    • Extrait total : 1 à 3 g/jour par voie orale
    • Suc frais : sert après purification à la préparation de divers extraits

Contre-Indications

  • Déconseillé en cas d’obstruction des voies biliaires
  • Rares réactions diarrhéiques, ballonnements, gastralgies
  • Modification de la perception des saveurs
  • Effet dermo-sensibilisant du suc frais, risque allergique