probiotiques

Probiotiques : bienfaits pour notre organisme ?

Les probiotiques sont-ils un espoir pour les personnes souffrant de maladies graves, comme le cancer ou l’autisme par exemple ?

Même si on ne sait pas encore répondre à cette question avec certitude et que la recherche est en cours sur ce terrain particulièrement prometteur, il apparaît évident qu’une intégration plus importante des bactéries dans notre muqueuse intestinale est source de bienfaits pour notre organisme, cela nous rappelle tout simplement combien les probiotiques sont importants ! Avant tout, voyons ce que sont les Probiotiques.

Que sont les Probiotiques ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont consommés en quantités adéquates, produisent un bénéfice pour la santé. Pour entrer dans le détail, ils sont présents dans certains aliments, notamment les aliments fermentés. Ce sont donc des bactéries ou des levures qui renforcent l’action des micro-organismes de la flore intestinale (qu’on appelle le microbiote, et qui se compose de 100 000 milliards de bactéries ou micro-organismes vivants).

Ce sont donc des substances qui apportent diverses bénéfices à notre organisme. Il est important de savoir ce que les probiotiques font dans notre organisme, comment ils agissent et évidemment quels sont leurs avantages.

Le mode d’action des Probiotiques

Où se trouve les probiotiques

Pour bien comprendre la fonction des probiotiques, c’est au niveau de nos intestins que tout se déroule !  Notre tube digestif héberge des milliards de bactéries, de 600 espèces différentes, qui composent notre flore intestinale.

Par la sécrétion d’enzymes, elles facilitent la digestion, mais elles ont aussi un rôle clé dans le système de défense de l’organisme contre les agressions extérieures. Cette foule de micro-organismes est fermement ancrée dans les plis et les replis de nos intestins.

Lorsque notre microbiote intestinal est équilibré et que tout va pour le mieux, il ne laisse aucune chance aux bactéries qui arrivent par l’alimentation de s’installer et de proliférer.

De plus, notre flore intestinale synthétise des substances capables de stimuler tout le système immunitaire. La flore intestinale est donc garante du bon fonctionnement de l’intestin et tient une place privilégiée dans le maintien de la santé.

Mais, si rien ne peut la faire disparaître, la flore intestinale peut en revanche être déséquilibrée par la prise d’antibiotiques, par une mauvaise alimentation, par le stress, des vaccins, des déficits immunitaires ou des maladies métaboliques. Ce déséquilibre de l’écosystème intestinal va alors entraîner une perturbation de la tolérance à un ou plusieurs aliments, ainsi que l’installation d’une inflammation digestive.

L’équilibre dans notre flore intestinale

Une flore intestinale déséquilibrée peut avoir plusieurs conséquences: locales, par exemple des ballonnements, des flatulences, des douleurs, des irrégularités du transit. Mais les retombées peuvent aussi prendre la forme de symptômes au niveau de la peau, des muqueuses ou des articulations. A ces symptômes physiques, on peut également ajouter des symptômes psychiques.

En rééquilibrant de manière simple et efficace la flore intestinale, les probiotiques jouent donc un rôle important dans le maintien de la santé.

Quels sont les bienfaits des Probiotiques ?

Les probiotiques sont des bactéries bénéfiques qui vivent dans notre tube digestif. Elles aident à décomposer les aliments, à synthétiser les vitamines, à empêcher les bactéries qui causent les maladies de proliférer. Parfait pour éviter un trouble digestif !

Depuis leur découverte, un grand nombre d’études ont été réalisées, celles-ci on pu montrer les innombrables vertus de certaines souches de ces bactéries :

  • amélioration de la digestibilité des protéines et du lactose, de la biodisponibilité des minéraux et participation à la synthèse de certaines vitamines, en particulier la vitamine B et la vitamine K.
  • certaines souches de probiotiques ont une action de régulation sur le transit intestinal et peuvent donc se révéler utiles, aussi bien en cas de diarrhée que de constipation.
  • d’autres sont efficaces contre les allergies ou agissent contre les gastro-entérites.
  • d’autres permettent de diminuer les récidives inflammatoires dans la maladie de Crohn, inflammation chronique de la partie terminale de l’intestin grêle et souvent du colon.
  • de plus en plus d’études confirment une amélioration du système immunitaire, dans le sens d’une augmentation de la résistance aux maladies immunitaires, grâce à l’absorption orale de probiotiques, sous forme de compléments alimentaires par exemple.
  • ils peuvent renforcer le système immunitaire. Certaines études suggèrent qu’en vieillissant, le nombre et la variété des bonnes bactéries dans notre corps diminuent. La prise de compléments en probiotiques pour les reconstituer peut donc sembler une évidence.
  • d’autres bénéfices sont pour l’instant à l’étude, notamment ceux du lactobacille contre l’eczéma atopique ou dans certains types de cancers.

Les Aliments riches en Probiotiques

  • Les yaourts, ou tout autre produit fermenté, comme la choucroute, le kéfir, le miso, la spiruline sont la source première de probiotiques. Depuis quelques années, certains yaourts contiennent en plus plusieurs souches de bactéries, sélectionnées en fonction de leur action. On les trouve aussi sous forme de compléments alimentaires, de poudres à diluer dans un verre d’eau ou de gélules. Pensez donc à avoir avant tout un régime alimentaire varié, qui inclut des aliments fermentés
  • Le lait fermenté et les produits laitiers qui sont élaborés à base de cet ingrédient contiennent des bactéries lactiques, qui comptent parmi elles les bifidobactéries (bifidobacterium longum, bifidobacterium bifidum ) et les lactobacilles (lactobacillus plantarum). Ces familles de probiotiques améliorent le transit intestinal.
  • Le chou haché sous fermentation, qui contient des sels minéraux (magnésium, potassium, calcium) et des vitamines (A, B, E). Il contient également de l’acide lactique, élément qui favorise l’élimination des parasites intestinaux ainsi que la régénération des membranes de l’intestin. Pour en préparer, laisser reposer des morceaux quelques jours dans de l’eau salée avec d’autres légumes de jardin. Utilisé pour préparer la choucroute, c’est un plat idéal et très nourrissant.
  • Tournez-vous aussi vers les prébiotiques (nourriture des probiotiques) comme les artichauts, les asperges, l’air l’oignons et la farine complète, : ils permettent aussi d’assurer une bonne santé intestinale, sans risques.

A qui sont-ils destinés ?

Tout le monde peut bénéficier de leurs vertus ! Les bébés, notamment, sont parmi les grands bénéficiaires des probiotiques. Plusieurs études ont démontré que l’ajout de certains d’entre eux dans le lait pour nourrisson permettait de limiter les risques de diarrhée. D’autres études ont démontré que certaines de ces bactéries amélioraient la réaction immunitaire et permettaient donc une meilleure réponse aux vaccins.

Les probiotiques sont-ils la panacée?

Très intéressants sur le plan nutritionnel, les probiotiques ne suffisent pas à expliquer leur engouement et leur succès à nous maintenir en bonne santé :

  • il est inutile de faire une cure intensive de yaourts si le reste de l’alimentation est déséquilibré !
  • même s’ils ne remplacent pas les traitements habituellement utilisés pour tel ou tel trouble intestinal, la règle d’or pour conserver une bonne santé reste donc de manger varié, équilibré, et de pratiquer un exercice physique. Néanmoins, avec notre vie stressante, et notre alimentation pas toujours au top, on peut y penser !