ricin-huile de ricin

Comment utiliser l’huile de ricin pour la constipation ?

La constipation est un problème très fréquent chez de nombreuses personnes en raison de l’habitude de ne pas boire, par exemple assez d’eau. Si vous n’êtes pas allé à la selle depuis plusieurs jours, vous devriez agir rapidement, et ne pas attendre en cas de constipation car cette situation liée à ce transit intestinal gênant est pour le moins, inconfortable.

On pense que de nombreux médicaments peuvent vaincre votre constipation, c’est possible, mais qu’en est-il des vertus de l’huile de ricin ? Avez-vous essayé d’utiliser l’huile de ricin pour surmonter vos problèmes digestifs ? Mais avant tout, qu’est-ce que la constipation ?

Définition de la constipation

La constipation se définit par une diminution de la fréquence des selles associée à une difficulté pour les évacuer. On distingue la constipation occasionnelle de la constipation chronique (qui peut entraîner des fissures anales) pour laquelle une cause est recherchée.

Quelles sont les causes de la constipation ?

Elle est habituellement causée par :
  • un régime alimentaire mal équilibré, ou une alimentation déséquilibrée ou insuffisamment riche en fibres apportées par les céréales, les légumes et les fruits
  • une autre affection,
  • l’habitude de renvoyer à plus tard le besoin de se rendre aux toilettes,
  • le manque d’exercice, comme de rester alité trop longtemps
  • surtout de ne pas boire suffisamment d’eau, ce qui est une des causes les plus fréquentes de constipation.

Qu’est-ce que l’Huile de Ricin ?

De son nom latin Ricinus communis, et connue depuis plus de 4000 ans, elle est surtout utilisée parmi les plantes médicinales cosmétique et beauté.

Elle est tiré d’un arbuste à feuilles persistantes dont la tige porte de grandes feuilles palmatilobées. Le fruit est une capsule à trois coques hérissée de pointes. Originaire d’Éthiopie et cultivé dans toutes les régions tropicales, on utilise sa graine pour en faire soit de l’huile de ricin, soit de la teinture-mère, par pression à froid.

Pour résumer ses principaux bienfaits, on peut citer :

  • qu’elle hydrate la peau sèche, adoucit, cicatrise le cuir chevelu entre autres, protège et favorise la pousse des cheveux (comme d’autre plantes médicinales efficaces).
  • elle est considérée comme analgésique et anti-spasmodique
  • qu’on lui prête de nombreuses vertus pour les affection cutanées, comme l’abcès, la darte, l’eczéma ou le furoncle

 

huile de ricin2

 

 

Pourquoi appelle-t-on parfois l’huile de ricin « Huile de Castor » ?

Pour l’anecdote, vous l’avez peut-être remarqué, on parle parfois d’huile de castor pour parler de l’huile de ricin. Mais d’où vient cette étrange expression ?

Non, l’huile de ricin n’est pas extraite à partir du castor, ce petit animal mignon qui fabrique des barrages sur les rivières. En réalité, l’appellation “huile de castor” est le résultat d’une mauvaise traduction. En anglais, l’huile de ricin se dit “castor oil” en référence au castoréum, une sécrétion huileuse effectivement produite par le castor et qu’on prélevait à l’époque pour ses bienfaits.

C’est un terme que l’on retrouve donc dans des listes d’ingrédients écrites en anglais et que beaucoup de gens traduisent un peu rapidement par “huile de castor”, ce qui, heureusement, n’est plus vrai aujourd’hui.

Comment utiliser l’huile de ricin pour la constipation ?

En cas de problèmes de constipation et avec un transit difficile à évacuer, aller à la selle est de toute façon impératif, c’est la loi du : « tout ce qui rentre doit, plus ou moins, ressortir en nous ayant transmis ce dont notre corps a besoin ».

Au delà ce ses vertus et propriétés « classiques » connues depuis des siècles, l’Huile de Ricin peut vous venir en aide pour la constipation, et voici pourquoi : elle est puissamment laxative et même purgative, elle déclenche des spasmes intestinaux 3 à 5 heures après l’ingestion.

Lorsque l’huile de ricin est dans votre estomac, elle aura pour fonction de stimuler votre intestin afin de lui permettre d’évacuer plus facilement.

Son fonctionnement est assez proche des laxatifs, dont le but principal est d’accroître les mouvements de l’intestin.

La différence majeur est que l’Huile de Ricin est une plante Médicinale issue de la Nature, et vous devez savoir que notre Corps accepte toujours mieux un produit naturel, qu’un produit chimique fabriqué dans un laboratoire. Ce que je dis peut être étayé par des milliers d’années de la pratique de la Médecine Chinoise ou Ayurvédique, qui connaissent et utilisent le pouvoir des plantes médicinales.

Pour l’anecdote, je rappellerai que soigner les gens à base de plantes (en général peu chères et non brevetables sous leur forme naturelle) a tellement fait peur à l’industrie pharmaceutique naissante dans les Années 60 en France, qu’ils ont réussi à faire supprimer le diplôme d’Herboriste, c’est dire…

Selon l’Académie américaine des médecins de famille, les laxatifs stimulants devraient être utilisés si la constipation ne peut pas être traitée avec d’autres types de laxatifs. Par conséquent, des laxatifs stimulants, tels que l’huile de ricin, peuvent entraîner la perte de contrôle de l’intestin pour qu’il puisse effectuer ses propres mouvements.

Quelle quantité d’huile de ricin peut être utilisée pour traiter la constipation?

Avec une texture épaisse et la présence de ses acides gras, elle est un peu difficile à avaler. Certaines personnes la mélangent plus souvent à des boissons pour que leur goût soit atténué.

Vous pouvez essayer de mélanger l’huile de ricin dans du jus de fruit ou du lait par exemple avant d’en boire.

Pour la quantité, on est de 1 à 3 cuillères à café pour un adulte.

Il n’y a pas besoin d’attendre longtemps, l’effet de l’huile de ricin apparaît sous 2-3 heures. Mais dans certains cas, l’huile de ricin peut fonctionner jusqu’à 6 heures après ingestion.

Vous éviterez, vous l’avez aisément compris, d’utiliser l’huile de ricin avant de se coucher, car sur certaines personnes, cela peut être plus rapide.

Il faut donc en prendre le matin à jeun, et pas en pleine activité physique, un peu de bon sens !

Précautions d’utilisation

En fait, l’huile de ricin est suffisamment sûre pour être utilisée, mais certains groupes de personnes ne devraient pas utiliser d’huile de ricin, à savoir:

  • interdit aux femmes enceintes car cette huile affectait le développement du fœtus
  • les personnes qui souffrent de certaines affections médicales telles que l’appendicite, les saignements rectaux et les vomissements.